comment Add Comment

Paris, an inspiring city for Nadine’s jewel design

French – English

The story about the inception of Nadine Delépine’s shop in Paris

In the heart of Paris, among other high-class stores from the 6th district, is based Nadine Delépine’s shop. Handcraft jewels creation, fashion designing, clothes from creators… All those products are mostly inspired by the wealth of Paris and its architecture. Nadine Delépine tells us more about the birth of her shop and about her inspiration for her daily work.

Tell us the story behind your shop

I started making and selling jewelry 25 years ago… in this shop! My first customer was the owner of this shop who sold my jewelry here. A few years later, it was me who set up here…

image01.jpg_effectedI’m self-taught, I’ve always been very hands-on and passionate about making things. After a law degree and a year of working in human resources, I quickly decided to pursue my calling, and it worked! Today I have two shops, one in Paris and one in Château-Gonthier, in Mayenne. I make my own jewelry and I also chose a few French designers to have some exposure in my shop: purse and handbag makers, scarves, clothing, wire sculptures… I also like to animate the place by organizing DIY (« Do It Yourself) studios: beadwork, wire…

 

What do you like most about your job?

I like the whole process, from the design of the jewelry, to the making of it, to the sale, including giving the customers advice. Since the shop is also my studio, I can easily modify the color or size of a piece of jewelry. Here the customers can go home with a piece of original jewelry tailored to their style.

Where does your inspiration come from?

From everywhere! Paris, nature, traveling, everything inspires me. The Pacifique Opale collection, for example, is inspired by the color of the ocean in California. Architecture, the rose window in Notre Dame, the roses in my grandmother’s garden, it’s everyday life that inspires me, really.

image08

What is your favorite piece?

It would be the foliage necklace (collier feuillage) and the dew drops (perles de rosée), I wouldn’t know how to explain why I like them so much.

What does Paris mean to you?

Paris inspires me a lot for my designs! Its beauty shows in its buildings, its bridges, and its parks. I cross the city by bicycle almost every day, and I love watching the sunrise on the Seine! I really like Parisian architecture, especially the Art Déco and the Art Nouveau. My favorite monument is still the must-see Eiffel Tower. I live near it and never miss an opportnity to see it daily. As for the parks, besides the Champs de Mars, I have a soft spot for Bagetelle, the Jardin du Luxembourg, the Serres d’Auteuil, and the Parc Monceau!

What do you appreciate the most about your neighborhood?

Saint-Germain-des-Près is a chic neighborhood, and it’s pretty, with beautiful buildings and shops. I find that the neighborhood resembles a small town with its little buildings. There are more and more chain stores but Saint Germain has managed to keep its chic Parisian hideouts.

 

More details :image03

Nadine’s shop : Here

Atelier Boutique Nadine Delépine
4 rue Princesse
75006 Paris

Opening hours : Monday to Saturday, 11 am to 7 pm

 

Interview by : Amélie
Translation by : Lance


Paris, source d’inspiration pour les créations de Nadine

Au cœur de Paris, parmi d’autres boutiques chiques du 6ème arrondissement, se trouve le magasin de Nadine Delépine. Conception artisanale de bijoux, création de mode, vêtements de créateurs… Tous ces produits sont inspirés en grande partie de la richesse de Paris et son architecture. Nadine Delépine nous en dit plus sur la naissance de son magasin et sur ses sources d’inspirations pour son travail.

image07

Racontez-nous l’histoire de votre boutique

J’ai démarré dans la création et la vente de bijoux il y a 25 ans… dans cette boutique ! Ma première cliente était propriétaire de la boutique et y vendait mes bijoux. Quelques années plus tard, c’est moi qui m’y suis installée…

Je suis autodidacte, j’ai toujours été manuelle et passionnée de création. Après une licence en droit et une année à travailler dans les Ressources Humaines, j’ai rapidement décidé de suivre la voix de ma passion, et ça a fonctionné ! Aujourd’hui j’ai deux boutiques, une à Paris et l’autre à Château-Gonthier en Mayenne. Je crée mes bijoux et je sélectionne aussi quelques créateurs français qui sont exposés dans ma boutique : créateurs de sacs & pochettes, foulards, vêtements, créations en fil de fer…  J’aime aussi faire vivre ce lieu en organisant des ateliers DIY (Do It Yourself) : perlage, filage…

Qu’est ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

J’aime toute la chaîne depuis la création du bijou, à la fabrication et à la mise en vente, avec le conseil aux clients. La boutique étant aussi mon atelier, je peux facilement modifier la couleur, la taille d’un bijou. Ici, les clients repartent avec un bijou de créateur qui peut être sur-mesure.

image05.jpg_effectedD’où vous vient votre inspiration ?

De partout ! Paris, la nature, les voyages… tout m’inspire  La collection Pacifique Opale par exemple est inspirée de la couleur de l’Océan en Californie. L’architecture, la rosace de Notre-Dame, les roses du jardin de ma grand-mère… C’est vraiment la vie de tous les jours qui m’inspire.

Quel est votre article préféré ?

C’est le collier feuillage et les perles de rosées, je ne saurai pas expliquer pourquoi je les aime particulièrement.

Que représente Paris pour vous ?

Paris m’inspire beaucoup pour mes créations ! La beauté de Paris se révèle dans ses bâtiments, ses ponts et ses jardins. Je traverse Paris à vélo presque tous les jours, et j’adore regarder le lever de soleil sur la Seine ! J’aime beaucoup l’architecture parisienne, surtout l’Art déco et l’Art Nouveau. Mon monument préféré reste l’incontournable Tour Eiffel, j’habite tout près et je ne me lasse pas de la voir tous les jours ! Quant aux jardins parisiens, en plus du Champs de Mars, j’ai une préférence pour Bagatelle, le Jardin du Luxembourg, les Serres d’Auteuil ou le Parc Monceau !

Qu’appréciez-vous le plus dans votre quartier ?

Saint-Germain-des-Près est un quartier chic, joli et avec de beaux immeubles et de belles boutiques. ☺ Je trouve que ce quartier ressemble à un village avec tous ses petits immeubles.

Il y a de plus en plus de chaînes mais Saint-Germain a su garder ses repères parisiens très chics.

 

En savoir plusimage06.jpg_effected-001

Atelier-boutique de Nadine : ici

Atelier Boutique Nadine Delépine
4 rue Princesse
75006 Paris

Ouvert du lundi au samedi, entre 11h et 19h.

 

Interview réalisée par Amélie et traduite par Lance

comment Add Comment

Impossible de ne pas craquer chez Valérie

Bienvenue chez Valérie, une passionnée des produits du terroir et une dénicheuse de saveurs incroyables.

Racontez-nous « Il était une fois, Ma collection – Marchande de saveurs »… 

Cette boutique est née de ma passion pour le beau et le bon. Je suis styliste de métier… et gourmande ! Depuis des années je rêvais d’une épicerie qui allierait la beauté du produit à la qualité culinaire. En 2013, après 3 ans de recherches de produits du terroir aux quatre coins de la France, j’ai référencé plusieurs dizaines de producteurs qui allient l’esthétisme et le bon goût : Ma collection – Marchande de Saveurs était née !

Votre métier est une passion, qu’est-ce qui vous anime autant ?

Découvrir des artisans uniques ! Ici, 100% des produits sont français et 80% des produits sont exclusifs, on ne les trouve dans aucune autre boutique ! Je vends le meilleur des produits gastronomiques français : les confitures « Les Jardins de Marie » sont, par exemple, les meilleures confitures du monde 2012. Toutes les 3 semaines, une nouvelle référence entre en boutique… et nous nous faisons un plaisir de la faire déguster aux visiteurs ! Ici on peut goûter les produits avant de les acheter. Les clients repartent de la boutique avec des nouvelles  sensations gustatives (essayez le confit de whisky au cigare !), des conseils culinaires (avec quoi marier les perles de saveurs ?) mais aussi toutes les explications relatives au produit (provenance, méthode de fabrication) : ils savent ce qu’ils achètent !

Quel est votre article préféré ?

Les confitures du « Jardin de Marie ». Marie est une magicienne à la recherche de nouvelles saveurs, et elle m’enchante à chaque nouvelle création ! J’ai aussi un gros faible pour les rillettes à l’armagnac ou les pâtes artisanales au citron, aux truffes ou au safran.

Que représente Paris pour vous ?

Paris est la plus belle ville du monde ! Je m’en rends compte en travaillant tous les jours à Saint Germain : c’est le must du chic parisien !

Et votre quartier, pourquoi vous l’aimez ?

Saint Germain est un quartier magnifique, avec une qualité de service qu’on ne retrouve pas ailleurs. Il y a beaucoup de petites boutiques, d’artisans et de restaurants de qualité… Ici les grandes chaînes ne sont pas légion et c’est tant mieux ! Cela permet de préserver le charme du quartier…

Où trouver Ma collection – Marchande de Saveurs 

33, rue Mazarine – 75006 PARIS

https://marchandesaveurs.com 

Métro : Odéon

Mardi au Samedi de 11h à 20h et Dimanche, lundi et jours fériés : 13h à 19h30

ma collection marchande de saveurs

ma collection marchande de saveurs

ma collection marchande de saveurs

Pates en or

comment Add Comment

Nos partenaires au top pour une inauguration toute en douceur…

Dans un écrin exceptionnel et unique du 8ème arrondissement, les blogueurs parisiens ont eu l’occasion de découvrir plusieurs ambassadeurs CIWY ainsi que plusieurs partenaires de CIWY le jeudi 7 juillet dernier. Retour sur cette soirée où nos partenaires nous ont gâté. Encore un peu plus de finesse dans ce monde parisien 😉

ElssCollection, partenaire de CIWY et de ce premier évènement « relations publiques » nous a mis son superbe Concept Store à disposition. Ainsi, les « modeuses » ont aussi pu en profiter pour dénicher des vêtements de luxe à prix réduits ! Courez-y vite pour découvrir la mode autrement !

Pour nous régaler ce soir-là, nous avons pu compter sur les Bariolés de Maud : des pièces dînatoires colorées, aussi belles que délicieuses à manger ! Vous pouvez découvrir Maud et ses Bariolés dans sa boutique de Maud du 9ème arrondissement.

Et pour que la fête soit réussie, rien de tel qu’un verre de vin, spécialement choisi par Le Vin qui Parle. Ce  caviste partenaire partage sa passion sans chichi ou grands mots techniques, ce qui compte c’est le plaisir de déguster un bon verre de vin… plaisir partagé par tous les participants de l’événement ! Pour tester vous aussi les bouteilles sélectionnées soigneusement par Loïc dans des vignobles de la France entière, rendez-vous dans une de leurs boutiques du 6ème ou du 11ème. Dégustation de vin ouverte à tous chaque jour en boutique !

Pour la touche sucrée nous avons fait confiance à un gourmand Parisien. Michel est le maître des cookies, il en propose pour tous les goûts, et on ne s’en lasse pas. Surtout le cookie Caramel Beurre Salé (enfin on dit ça on dit rien…). Ou le cookie au citron. On a du mal à choisir… Régalez-vous à la Cookierie, deux boutiques dans le 9ème et le 15ème !

Enfin, parce que nos partenaires sont tous adorables et aiment faire plaisir, nous avons pu ^gâter nos participants avec des bonbons ! Et « Made in Paris » de chez Papabubble s’il vous plait ! Xavier et son équipe créent des berlingots personnalisés et colorés, made in Paris ! La preuve ? les confiseurs fabriquent les bonbons devant vous : un plaisir pour les yeux… mais pas que !

Nous adressons un chaleureux merci à nos partenaires qui nous font confiance dans notre beau projet, et à tous les blogueurs et ambassadeurs présents pour l’occasion qui ont pu partager leurs meilleures adresses parisiennes !

A très vite pour une Welcome Party le mercredi soir…

Toute l’Equipe CIWY.

chx0538recad_m dsc_1280 dsc_1281dsc_1299

comment Add Comment

Rahif, notre anticonformiste au grand coeur

French – English

32 ans – Médecin Généraliste

Parisien. Son quartier : Commerce

Sa devise : « Carpe Diem »

Quel Parisien es-tu ?

Waow direct la première question ! Quel Parisien je suis ? Je sais pas. C’est dur comme question ! Disons que je suis le Parisien qui sort beaucoup, tous les soirs en fait, plutôt dans les quartiers populaires de Paris parce que j’aime la mixité qui y règne. Je déteste les endroits BCBG. Je suis un peu l’anti-cliché du Parisien Hipster ou « Jeune Cadre Dynamique ». Je suis un gros fêtard, je vais beaucoup en boîte ou dans des bars, j’aime l’ambiance qui y règne et toutes les rencontres qu’on peut y faire.

Quelle est la chose la plus insolite que tu aies faite à Paris ?

Ola. La chose la plus insolite ? Ça aussi c’est dur comme question. Je sais pas. Je réfléchis et on revient après à cette question.

Qu’est ce qui t’inspire ?

Mais c’est quoi ces questions sérieux ? C’est tellement dur d’y répondre ! Bon, ce qui m’inspire dans la vie, ce que j’aime faire ? Le sport en général, surtout le foot. Les Jam Sessions ou concerts live. J’aime regarder des gens jouer de la musique en buvant des coups. Les boîtes électro aussi. J’aime faire mon footing sur les berges de Seine, me balader à Montmartre ou aux Buttes Chaumont, aller au ciné, au restau… En fait j’aime voir de tout, des endroits, des gens différents… Le côté social et humain est très important. Et je n’aime pas la routine. Je me suis mis récemment à la danse Sévillane par exemple. C’est top !

Etre ambassadeur CIWY, ça représente quoi pour toi ?

Alors… être ambassadeur c’est être un mec qui connaît sa ville, et qui la montre aux autres. C’est montrer son univers, les endroits où tu aimes aller. C’est aussi rencontrer des gens sympa du monde entier ! Tu bois des coups, et puis tu deviens potes, c’est génial ! J’adore le concept, je faisais déjà ça en couchsurfing avant. CIWY c’est dans la continuité !

Un endroit Parisien à nous conseiller ?

Un seul ?? C’est super dur ! Ok… Je vais dire… Le Paradis, c’est un bar rue Sofia dans le 18ème arrondissement. Ils font des Jam Sessions tous les samedis. Le patron est sympa, il y a un bon niveau de musique… C’est devenu mon nouveau QG !

Si tu étais :

(Pour votre confort de lecture, l’auteure vous a dispensé de tous les « euuuh » « je sais pas » ou « c’est trop dur comme question ». De rien.)

  • Un monument parisien : Le Sacré Coeur
  • Un plat : Une pizza 4 fromages
  • Une boisson : du Whisky
  • Une chanson : Bohemian Rhapsody
  • Un pays : le Liban
  • Une période de l’histoire : Mai 68
  • Une Série : Malcom
  • Un Super Pouvoir : voler

 Où peut-on te trouver à Paris ?

Un peu partout !

Quelle est la chose la plus insolite que tu aies faite à Paris ?

Trouvé ! J’ai été sur un char à la GayPride à Paris. Je distribuais des capotes en dansant pour Sidaction c’était top !!

Un mot de la fin ?

Je sais pas moi !

——-

32 years – Doctor

Parisian

His district: Trade

His currency: « Carpe Diem »

 

What kind of Parisian are you? rahif-2

Waow directly to the point at the first question ! What kind of Parisian I am ? Don’t know…. It’s a hard question! Let’s say that I am the Parisian who goes out a lot. Every evening in fact, more in the working-class districts of Paris because I like the social mix which reigns there. I hate preppy spots. I am the opposite of the Parisian Hipster or «White and chic collar». I am a big party-goer, I go to club or to bars a lot, I like the casual atmosphere and all encounters which you can make.

What is the most unusual thing you’ve done in Paris?

Waou… The most unusual thing? This is also a hard question. I do not know. I’ll think about that and we come back afterwards to this question.

What inspires you?

But what are these questions really?  It is so hard to answer it! OK, what inspires me in life, what I dream of? Sports in general, especially football. Jam Sessions or concerts live. I want to watch people playing music while drinking good beer. I like music in fact this inspires me a lot.

I want to enjoy life. I want to make my jogging on the banks of Seine, go for a walk in Montmartre or in “Buttes Chaumont”, go to the cinema, to the restaurant… In fact I want to see everything, places, different people. The social and human side is very important. And I do not like routine. I have put on recently in spanish dance for example. Always new, always thinking differently.

Being CIWY Ambassador, what does it mean for you ?

Then to be ambassador it is to be a guy who knows his city, and who shows it to others. It is to show his world, the places where you want to go. It is also to meet nice people of the whole world! You drink, and then you become buddies, it is brilliant! I love concept, I have already made this there couchsurfing before. CIWY it is in continuity!

A Parisian place you could recommend to us?

Only one?? It is great hard! Ok I am going to say « Au Paradis », it is a bar in Sofia street, a in the 18th area. They make Jam Sessions every Saturday. The boss is nice, there is a good music level. It became my new HQ!

If you were:

(For your comfort of reading, the author exempted you from all « Euuuh » « I know not » or « it is too hard as question »… You’re welcome)

A Parisian monument: The Sacré Coeur (Montmartre)

A dish: A pizza 4 cheeses

A drink: Whisky

A song: Bohemian Rhapsody

A country: Lebanon

A period of history: May, 68

A Series: Malcom in the middle

A Super Power:  to fly

Where is it possible to find you in Paris?

Almost everywhere!

What is the most unusual thing which you make in Paris?

Found! I was on a tank of the GayPride in Paris. I distributed hoods by dancing for Sidaction it was top!!

 

Final words?

I don’t know

 

All the links you need to follow Rahif

http://caniwelcomeyou.org/ciwy-members/rahifsabbagh/

Paradis

http://www.sacre-coeur-montmartre.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

comment Add Comment

Papabubble : the classy candy shop of Paris

French – English

When candies meet Parisian’s culture

Co-funder of Papabubble in France, Xavier Boureau is a Paris’ lover. The shop, now CIWY Partner, is located in the heart of Paris and offers thousands of candies, each tastier than the next . Here, he tells us about his quite unusual job and his passion for the French capital.

Tell us the story behind your shop

I opened timage01.jpg_effected-001his candy shop in February 2015.  What makes it different from other candy shops? Here, everything is made in-house, in front of the customers! All of the production in done in the store, and the customers see us make the candy before they buy it!  

In a former life, I was a strategic consultant. An associate and I wanted to take on the new challenge of opening our own company. We discovered the concept for Papabubble in Spain and wanted to do it too. Today we have a shop on rue des Petits Champs in the 2nd arrondissement with three confectioners and two salespeople. An another shop is going to open very soon in La Vilette…

 

Xavier Boureau, co-founder of Papabubble Paris

What do you like most about your job?

I love every stage of the candy-making process. Preparing the syrup and discovering the result once the candy is finished, it’s always a nice surprise, and it’s always fun to do. You get to have your hand in everything, and there’s this incredible feeling that comes with successfully pulling off this business venture while being the artisan behind it all, too. We are new-generation artisans, the product is at the center of everything we do, with a super-entrepreneur spirit in the development of our concept.

Where does your inspiration come from?

We make some series of classic confections, others with themes, and personalized ones according to the needs of the customer (for marriages, baptisms, or birthdays, for example). We take lots of inspiration from current events and trends. This summer, for eample, we saw lots of palm trees, pineapples, and flamingoes. On Valentines’s Day we do something romantic, and on Halloween we bring out the pumpkins! We also try to come up with innovative flavors on a regular basis, we have a team of testers who are delighted to help us with that!

image04 (1).jpg_effected

What is your favorite piece?

I really like the assorted fruit with all its pretty motifs, it’s very colorful and festive. I like the hot cinnamon ones too, and the marshmallow too! It’s hard to choose out of all these sweets… Besides, they’re small enoughl that you can love all of them!

What does Paris mean to you?

I’m Parisian, and I love Paris! I know that the way tourists are welcomed in certain places around the city leaves something to be desired, that’s why welcoming travelers into my shop in the best way possible is something dear to me. Having a good trip isn’t just about the places, the activities, or the architecture, it’s also about the people you meet, so I want to give Paris the best image possible.

What do you appreciate most about your neighborhood?

We are in the heart of Paris, in a multicultural neighborhood. Opera is the bank district, so during the week there are lots of workers who come in for a candy break. On the weekends, it’s more families and tourists. That’s a strength of Paris, the crowds come from everywhere!

What made you want to become a CIWY Partner?

Like I was saying, traveling is also meeting people, and when you know that there’s a lot of work to be done in terms of how we welcome tourists, it’s clear that CIWY is a relevant response to our current touristic situation. It combines meeting people with improving our image. And it allows us to get to know new concepts a little better, like us!  

 

More details :img_5471.jpg_effected-001

Papabubble’s website : Here

Address : 36 rue des Petits Champs
75002 PARIS

Opening hours : Monday to Friday : 11am to 7:30pm
Saturday : 11am to 6pm.

Video of their candy-making process : Here

Interview by : Amélie
Translation by : Lance


Quand la confiserie attendrit les Parisiens

Co-fondateur du Papabubble en France, Xavier Boureau est un amoureux de Paris . La boutique, à présent partenaire CIWY, se trouve en plein cœur de Paris et propose des centaines de confiseries, toutes meilleures les unes que les autres. Ici, il nous en dit un peu plus sur son métier plutôt atypique et sur sa passion pour  la capitale Française.

Racontez-nous l’histoire de votre boutique

J’ai ouvert cette boutique de confiseries en février 2015. La différence par rapport aux autres confiseries ?  Ici, tout est fait maison, et devant les clients ! La production de bonbons a lieu directement en magasin, les clients nous voient fabriquer les bonbons avant de les acheter 

Dans mon ancienne vie, j’étais consultant en stratégie. Avec mon associé, on a eu envie de se lancer un nouveau défi : monter notre boîte à nous. On a découvert le concept Papabubble en Espagne, et on a voulu s’y mettre nous aussi. Aujourd’hui nous avons une boutique rue des petits champs, dans le 2ème arrondissement avec 3 confiseurs et 2 vendeurs. Et une nouvelle boutique va ouvrir très prochainement à La Villette…

Qu’est ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

J’adore toute l’étape de fabrication du bonbon. Préparer la pâte et découvrir le rendu une fois la confiserie terminée, c’est toujours une belle surprise, et c’est très sympa à faire. Sinon, c’est un projet d’entreprise complet, on touche à tout et c’est une sensation incroyable que d’être l’artisan de son entreprise. On est des artisans nouvelle génération, le produit est au cœur de nos préoccupations tout en étant hyper entrepreneur dans l’âme pour développer notre concept.

D’où vous vient votre inspiration ?

Nous produisons des séries de confiseries classiques, d’autres avec desimage02 (1).jpg_effected thématiques, et d’autres personnalisées en fonction de l’envie du client (pour les mariages, baptêmes ou anniversaires par exemple). On s’inspire beaucoup de l’actualité et des tendances. Par exemple cet été on voyait beaucoup de palmiers, ananas ou flamants-roses. Pour la St Valentin, on part sur quelque chose de romantique, et pour Halloween on sort aussi le grand jeu des citrouilles ! On essaye aussi d’innover régulièrement sur les arômes, nous avons pour cela une équipe de testeurs ravis de nous aider !!

Quel est votre article préféré ?

J’aime beaucoup l’assortiment de fruits avec tous ces jolis motifs, c’est très gai et coloré. Sinon, j’aime celui à la cannelle piquante, et la guimauve aussi ! Dur dur de choisir parmi toutes ces douceurs… En plus ils sont si petits qu’on peut tous les aimer 😉

Que représente Paris pour vous ?

Je suis Parisien, et j’aime Paris ! Je sais que l’accueil des touristes laisse à désirer dans de nombreux endroits de la capitale, c’est pourquoi j’ai à cœur d’accueillir le mieux possible les voyageurs dans ma boutique. Apprécier un voyage ce n’est pas qu’une question de lieu, d’activités ou d’architecture, ça passe aussi par les gens que l’on rencontre, alors je veux donner la meilleure image possible des Parisiens !

Qu’appréciez-vous le plus dans votre quartier ?

Nous sommes au cœur de Paris, dans un quartier multiculturel. Opéra est le quartier des banques donc dans la semaine, c’est beaucoup de travailleurs qui viennent prendre une pause gourmande. Le week-end, c’est très familial et touristique. C’est la force de Paris, l’affluence vient de partout !

Qu’est-ce qui vous a conquis pour devenir partenaire de CIWY ?

Comme je le disais voyager c’est aussi rencontrer et quand on sait qu’on a de gros efforts à faire en termes d’accueil des touristes alors CIWY c’est vraiment une réponse pertinente à notre actualité touristique. Ça combine les rencontres et l’amélioration de l’image. Et ça nous permet aussi de faire un peu plus connaitre les nouveaux concepts comme nous !

 

En savoir plus :

Site web de Papabubble : iciimage00 (1).jpg_effected-001

Vidéo de la fabrication des confiseries : ici

Adresse : 36 rue des Petits Champs
75002 PARIS

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi : 11h – 19h30
le samedi : 11h – 18h

 

Interview par : Amélie
Traduction par : Lance

comment Add Comment

Fabien’s two passions : football and Paris

French – English

Fabien, a real Parisian supporter

 

Which Parisian are you?

I’m a foot lover Parisian. “ICI C’EST PARIS » (Here, it’s Paris!) ! I’m gourmet; I love uncovering new restaurants; and I’m always ready to go out and meet people. What I like the most in Paris is music, we hear music everywhere! I love stopping to walk in the metro to listen to the gigs, having a chat with the musicians and going to see them in bars before they become well-known. This is how I discovered Emji (from “La nouvelle star”, a French show) for example, or Vanupié.

I also like to lay back in Beaubourg when it’s bright, to enjoy the sun, listen to people singing and look the comings and goings from Beaubourg’s visitors.

What’s the most unusual thing you’ve done in Paris?

One afternoon, I was listening to the radio and I heard a particular advertising: there was a casting just short way away from my place for a post of radio host in OUI-FM. I came, I sang a song… And I was picked! Of course, I didn’t become radio host; I’m journalist; but the experience was very nice. 😉

What does inspire you?

Music, in general, sharing with strangers and foot aestheticism.

“CIWY Ambassador”, what does it mean for you?

I used to be shy, so, becoming CIWY Ambassador is a significant victory on my shyness! Today, I love to accost people in the street, smile in the metro and have a chat with complete strangers.

I want to change the image that tourists have from Parisians. And discussing with of those travellers from all over the world, it also allows improving in English. Bottom-line, only benefits.

Can you tell us your best memory as a CIWY Ambassador?

It was during a “Welcome Party” oarganised at the REcyclerie. The night I met Paulo. From Africa, he lived in Russia and moved to Paris. He was with one of his Tunisian friends. Anyway, we were all around the table, laughing about our origins with all our different cultures. This is CIWY, surprise and hasard making the encounters opening the doors of our world, with all its wealth, its economical context, political, social. But also its joie de vivre, its cultures, its people. In Paris, we sometime believe we are the heart of the world and we stay withdrawn. CIWY, it’s getting aware that we are so small in this hugeness but we are still important.

What do you think about the concept of “recommended by the locals” from CIWY?

I think it’s really helpful for the travelers, they are delighted to catch our good addresses. We talk about it willingly, we give our tips, so they can save time. It can even allow them to avoid bad experiences. Et because it’s addresses we like and not the tourist-trap ones, their purse is glad as well ahah!

For you, which are the unmissable places to recommend to your friends when they come to Paris?

The “Marché des enfants rouges”. It’s the oldest market from Paris. We can eat Caribbean, as well as Lebanese, Italian or Moroccan. Once you enter the area, it’s an outburst of smells in your nostrils.

Le-marché-des-Enfants-Rouges.jpg_effected

Your Chinese portrait : If you were…

A Parisian monument : The Eiffel Tower
A meal : A pizza with minced meat
A movie : Gladiator
A foot player : Pastore
An Invention : The micro-wave
An Art : Cinema

Where Can we find you in Paris?

In the metro’s corridors, listening to the rock bands doing free concerts.

Your final words?

Come ooooooooon Pariiiiiiiis !

 

More details :

Becoming CIWY Ambassador : Here

Interview by : Amélie
Translation by : Myriam


Fabien, un vrai supporter parisien

29 ans – Journaliste

Parisien

Son quartier : Clichy

Sa devise : Etre positif avant tout !

Quel Parisien es-tu ?

Je suis un Parisien fan de Foot (ICI C’EST PARIS !), gourmand (j’adore dénicher de nouveaux restaurants), et toujours partant pour sortir et rencontrer des gens. Ce que je préfère à Paris, c’est la musique, il y en a partout ! J’adore m’arrêter dans le métro pour écouter des concerts, discuter avec les musiciens et aller les voir jouer dans des bars avant qu’ils soient connus. C’est comme ça que j’ai découvert par exemple Emji (de la Nouvelle Star) ou Vanupié. J’aime aussi m’installer à Beaubourg quand il fait beau pour profiter du soleil, écouter des gens chanter, et regarder le va et viens des visiteurs de Beaubourg.

Quelle est la chose la plus insolite que tu aies faite à Paris ?

Une après-midi, j’écoutais la radio, et j’ai entendu une annonce particulière : un casting avait lieu à deux pas de chez moi pour devenir animateur Radio chez OUI-FM ! J’y suis allé, j’ai chanté une chanson… et j’ai été sélectionné ! Je ne suis pas devenu animateur radio pour autant (je suis journaliste), mais l’expérience était vraiment sympa 😉

Qu’est-ce qui t’inspire ?

La musique dans son ensemble, échanger avec des inconnus et l’esthétisme du foot.

Etre ambassadeur CIWY, ça représente quoi pour toi ?

Je suis un ancien timide, alors devenir Ambassadeur CIWY c’est une vraie victoire sur ma timidité ! Aujourd’hui j’adore accoster des gens dans la rue, sourire dans le métro et discuter avec des inconnus. Je veux faire changer l’image que les visiteurs ont des Parisiens. Et discuter avec tous ces voyageurs du monde entier, ça me permet aussi de progresser en anglais. C’est que du bénef 😉

Peux-tu nous raconter ton meilleur souvenir en tant qu’Ambassadeur CIWY?

C’était lors d’une Welcome Party organisée à la REcyclerie. Le soir où j’ai rencontré Paulo. Originaire d’Afrique ayant vécu en Russie puis installé à Paris. Il était accompagné d’un de ses amis de Tunisie. Bref on était tous autour de la table à rigoler de nos origines avec toutes nos cultures différentes. CIWY c’est ça, la surprise du hasard qui fait que la rencontre nous ouvre les portes de notre monde avec ses richesses, ses contextes économiques, politiques, sociaux mais aussi ses joies de vivre, ses cultures, ses peuples. A Paris on croit parfois être au coeur du monde sans vraiment s’ouvrir aux autres. CIWY c’est se rendre compte qu’on est tout petit dans cette immensité mais qu’on est quand même important 🙂

Que penses-tu du concept du « recommandé par l’habitant » porté par CIWY ?

Je pense que ça aide vraiment les voyageurs qui sont ravis de choper nos bonnes adresses. On en parle avec le coeur, on leur donne nos « bons tuyaux » du coup ça leur fait gagner du temps, ça peut même leur éviter les mauvaises expériences. Et comme c’est nos adresses qu’on aime et pas celles « attrape-touristes » ben leur porte-monnaie est aussi content haha !

Un endroit parisien à nous conseiller ?

Le marché des enfants rouges. C’est le plus vieux marché de Paris. On peut y manger aussi bien antillais, libanais, italien ou marocain. Dès qu’on y pénètre, c’est une explosion d’odeurs dans les narines.

Ton portrait chinois, si tu étais ?

  • Un monument parisien : La Tour Eiffel
  • Un plat : Une pizza à la viande hachée
  • Un film : Gladiator
  • Un joueur de foot : Pastore
  • Une invention : Le micro-ondes
  • Un art : Le cinéma

Où peut-on te trouver dans Paris ?

Dans les couloirs du métro à écouter les groupes de musique qui font des concerts gratuits

Ton mot de la fin ?

Allééééééééé Pariiiiiiiiiiiis 😉

En savoir plus :

Interview par : Amélie
Traduction par : Myriam 

comment Add Comment

Colline, Parisian from Lille : her crush for Montmartre

French – English

Our CIWY Ambassador, between Lille and Paris

21 years old – Student

Lilloise/Parisian

Her area : Montmartre

Her motto : “To know well a country, you have to drink it, eat it and hear it singing” Michel Deon

DSC_0044(1)

Which type of Parisian are you?

I don’t define myself as a real Parisian, because I’m from Lille and I’ve been living in Paris for little time. I came to do my internship, and it was exactly where I wanted to go.

Paris always attracted me, it’s the most beautiful city of the world anyway! Living here is a unique adventure, everything is so different from “la province” (all French cities except Paris)… I’m a real explorer from everyday-life. An entire life would even not be enough to discover all the capital’s secrets.

What is the most unusual thing you’ve done in Paris?

EVERYONE is having brunch on Sunday and advices left and right the trendy bio spots, the vintage mood, “you’ll see, it’s AWE-SOME”… Except for me! I’m more the late riser kind, morning cocooning and breakfast in bed!

However, I know a lot of good corner restaurants, small craft shops… Every week, I go out to spot new out-of-the-way places. I enrich my notebook full of good addresses to suggest them to the passing visitors from the French capital. 😉 Personally, I find unusual things or places everyday… Except on Sunday!

What does inspire you?

Travelling, primarily. Discovering new ways of life and encountering new people is for me very enriching.

My greatest trip was China. The Chinese culture is so different that it’s a complete change of scene. There, people are outside every time and we feel really safe, it’s pleasant. Nevertheless, it’s crowded : 100 persons wait patiently before walking on the pedestrian crossing and it’s usual. It helps me to stand better the world and especially the crowds. Thus, I (almost) don’t gripe anymore in the metro ! 😉

“CIWY Ambassador”, what does it mean for you?

To my mind, it means acting in order to make the tourists thinking “Paris is the most beautiful city in the world” when they leave, and make them having the mind full of memories and encounters unforgettable.

Moreover, being a CIWY Ambassador allows me to find out new spots and then, to share my crushes and my good deals through encounters with people.

 

For you, which are the unmissable places to recommend to your friends when they come to Paris?

la-mandigotte-apercu-de-l-interieur-90ab8


“La Mandigotte”. It’s a small restaurant on rue Lepic, in Montmartre. It’s a very touristic neighbourhoud, but this restaurant contrasts with all of the others: waiters are nice, typical French meals are originals and home-made, and in addition, prices are totally affordable. I live close to it, so it’s a real struggle to not go there every week…
(Laughs)

 

Your Chinese Portrait: if you were …

  • A Parisian monument : Le Sacré Coeur.
  • A historic spell: Dinosaurs time
  • A Superhero: Catwoman
  • A serial: Game of Thrones
  • A time of the day: the morning, while sleeping-in
  • A country (except France): Brasilia

Where can we find you in Paris?

In Montmartre, I live there, I wander there, I love meeting and help travelers in this area which is so beautiful.

Your final words?

Come on “Biloutes”, come to Paris! 😉

More details :

Becoming Ambassador : Here
Restaurant La Mandigotte : Here

paris-754580_960_720

Interview by : Amélie
Translation by : Myriam


Colline, une Lilloise parisienne et vice et versa

21 ans – Etudiante

Lilloise/Parisienne

Son quartier : Montmartre

Sa devise : « Pour bien connaître un pays, il faut le boire, le manger et l’entendre chanter » Michel Deon

Quelle Parisienne es-tu ?

Je ne me considère pas comme Parisienne parce que je viens de Lille, et que j’habite à Paris depuis très récemment. J’y suis venue pour faire mon stage étudiant, c’est absolument ici que je voulais aller.

Paris m’a toujours attirée, c’est la plus belle ville du monde après tout ! Vivre ici c’est une expérience unique, tout est tellement différent de « la province ». Je suis une vraie exploratrice du quotidien. Une vie ne suffit pas pour découvrir tous les secrets de la capitale !

Quelle est la chose la plus insolite que tu aies faite à Paris ?

TOUT LE MONDE fait des brunchs le dimanche, conseille à tout va des supers spots branchés bio, ambiance vintage « tu vas voir c’est GE-NIAL » … Sauf pour moi ! Je suis plutôt du genre grasse-matinée cocooning et petit-déjeuner au lit !

Par contre je connais plein de bons restaurants de quartier, de petites boutiques artisanales… Chaque semaine, je pars à la découverte de nouveaux lieux insolites dans la capitale. J’enrichis mon carnet des bonnes adresses pour les proposer aux visiteurs de passage 😉 . Alors pour moi, l’insolite c’est un peu tous les jours… sauf le dimanche !

Qu’est ce qui t’inspire ?

Les voyages essentiellement : découvrir de nouveaux modes de vie et rencontrer de nouvelles personnes m’apporte énormément de richesses.

Mon plus beau voyage a été la Chine, c’est un dépaysement total tellement la culture est différente. Là-bas, les gens sont tout le temps dehors et on se sent vraiment en sécurité, c’est agréable. Par contre il y a vraiment beaucoup de monde, 100 personnes attendent patiemment pour passer au passage piéton, c’est normal ! Ça m’a appris à mieux supporter le monde et la foule. Du coup je ne râle (presque) plus dans le métro 😉

« Ambassadeur CIWY », qu’est-ce que ça représente pour toi ?

Pour moi, ça veut dire faire en sorte que les visiteurs repartent en se disant que Paris est la plus belle ville du monde, et qu’ils aient des souvenirs pleins la tête de rencontres inoubliables… Ça me permet aussi de découvrir de nouveaux endroits puis de partager mes bons plans au fil de mes rencontres.

Pour toi, quels sont les immanquables à recommander à tes amis quand ils viennent sur Paris ?

La Mandigotte est un petit restaurant rue Lepic à Montmartre. C’est un quartier très touristique, mais ce restaurant dénote de tous les autres : les serveurs sont sympas, les plats typiquement français sont originaux et fait-maison, et en plus les prix sont abordables ! J’habite juste à côté alors je résiste pour ne pas y aller toutes les semaines…

Ton portrait chinois : si tu étais…?

  • Un monument parisien : Le Sacré-Coeur
  • Une période de l’histoire : Le temps des Dinosaures
  • Une Super-Héroïne : Catwoman
  • Une série : Games of Thrones
  • Un moment de la journée : la grasse matinée
  • Un pays (Hors France) : le Brésil

Où peut-on te trouver dans Paris ?

Montmartre, j’y habite, j’y flâne et j’adore rencontrer et aider les voyageurs dans ce si beau quartier.

4498230758_26b1ffe972_b

Le mot de la fin ?

Allez les Biloutes, venez à Paris ,hein ! 😉

 

En savoir plus :

Devenir Ambassadeur : ici
La Mandigotte : ici

Interview par : Amélie
Traduction par : Myriam

comment Add Comment

Hôte de Paris pour la première fois

Parce qu’un « Ouere dou you ouante tou go? » suffit largement parfois…

La première fois que je leur ai montré la Tour Eiffel, ils ont couru droit vers elle en sautant et en criant comme des fous, les bras en l’air. Une image insolite qui restera à jamais gravée dans ma mémoire. Après tout, lorsque l’on passe devant, on ne fait même plus attention à l’œuvre de Gustave, construite pour l’exposition universelle de 1889. Comme si on s’était lassé de la voir…. Eux, ont chaviré de plaisir au moment même où ils sont sortis du métro et l’ont aperçue. Eux, ce sont des Indonésiens, victimes pour la plupart du VIH.

 Pendant deux semaines, j’ai été leur guide durant la Coupe du monde de football des sans-abris. Une expérience extraordinaire à laquelle je repense souvent. Durant ces quelques jours, j’ai fait visiter à ces touristes un peu particuliers, les incontournables de notre capitale : les Champs-Elysées, l’Arc de Triomphe, la Concorde, Montmartre, mais également « mon Paris », comme le pont des Arts ou ma pizzeria préférée, la Tavola, située à deux pas de la rue de Rivoli. Je me souviens encore de l’expression de leur visage après leur première bouchée. Ils m’ont tous regardé droit dans les yeux et m’ont dit qu’ils n’avaient jamais mangé un plat aussi bon de leur vie !

Souvenirs, souvenirs

 Je me souviens également qu’un soir, l’association Homeless Cup nous avait permis d’assister à un match au Parc des Princes. Moi le grand supporter du PSG que je suis, leur avais appris les chants de supporters : « Pariiiiiiiis est magique » criaient-ils de bon cœur. Le tout toujours avec le sourire. Peut-être la première fois qu’ils avaient pu pénétrer dans une telle enceinte. Vers la fin du séjour, en guise de remerciement, ils m’ont invité deux fois à l’ambassade d’Indonésie. Là-bas, ils ont été accueillis comme des rocks stars par la délégation. Cette équipe qui n’avait jamais participé à cette compétition a terminé 6e sur plus d’une cinquantaine de participants. Jamais je n’avais autant vibré et je m’étais égosillé à en perdre la voix à chacun de leur but.

 Souvent je repense à eux, et quand je vois un touriste perdu dans le métro ou dans la rue, je me dirige vers lui. Non pas que je suis un expert en la matière côté langue de Shakespeare, mais un simple « élo ! iou ave lost ? Ouere dou you ouante tou go » suffisent à leur bonheur. Il faut dire que l’image des Parisiens vu de l’étranger n’est pas très bonne. Alors, s’il y a moyen de faire grimper notre côté de popularité, tout ça grâce à un sourire, pourquoi se gêner ?

Written by : Fabien

comment Add Comment

Une soirée avec CIWY …

French – English

 

19h.

Le café Georges.

Sur le toit du Centre Pompidou.

Un endroit d’où la vue n’a rien à envier à celle que l’on a depuis la Tour Eiffel. Surtout que d’ici, on a même la grande dame en arrière plan. Le soleil se couche sur les toits de Paris et les participants arrivent peu à peu. Ambassadeurs de la première heure ou amateurs de culture, ils sont tous venus se joindre à ce Meet Up CIWY sur le thème « Culture Lovers » Christine, parisienne chevronnée, connaît tous les bons plans culturels de la capitale. Notamment  tous ces endroits où se mêlent expos, concerts, restau, café… dans un joyeux chambardement. Ces grands espaces que l’on adore, où l’on est toujours sûr de trouver de quoi s’occuper. Finalement, ils ne sont pas si rares à Paris, quand on sait où les trouver.

Tom, allemand à l’accent américain, expatrié à Paris depuis de nombreuses années, est psychologue, écrivain, philosophe à ses heures perdues. Il connait tous les bars à Jazz de Paris. Carla est colombienne. Elle vit à Paris depuis deux ans. Elle, son dada, c’est la culture à 200% et le patrimoine industriel et culturel. Elle est même en train de lancer sa propre asso pour promouvoir le patrimoine culturel de l’Amérique Latine. Fabien est journaliste. Il écrit pour le journal d’une commune des Hauts de Seine. Outre CIWY, il s’investit aussi pour l’association La plume de Swane. Une jolie initiative qui recueille le témoignage d’enfants hospitalisés sur des sujets variés et les institue donc « reporters en herbe » le temps de quelques heures de belle échappée. Mais il y a aussi Emeline, Pierre, Younés… et Peggy bien sûr. Ils sont une dizaine à s’être réunis ce soir pour échanger leurs bons plans culturels made in Paris.

Pendant quelques heures les idées fusent dans la bonne humeur générale. Et la Tour Eiffel scintille en arrière plan. Car c’est aussi ça l’esprit CIWY… Rencontrer des gens aux profils aussi variés qu’intéressant. Des personnes qu’on aurait pas forcément l’opportunité de côtoyer au quotidien dans notre cercle habituel.

Échanger gaiement avec des inconnus avec qui l’on partage quand même un grand point commun: l’amour de notre ville et l’envie de changer l’image des parisiens. Forcément ça rapproche.

A bons entendeurs !

 

Fanny.

CIWY au Café Georges

“ A night with CIWY”

7 pm.

George’s coffee.

On the rooftop of Pompidou Center.

A place where the view as nothing to envy from the one you got from the Eiffel Tower. Especially as from here, there is even the “Iron Lady” behind plan. The sun lies down on the roofs of Paris and the participants arrive little by little. Ambassadors of the first hour or amateurs of culture, they all came to join this Meet Up CIWY on topic «Culture Lovers». Christine, experienced Parisian, knows all cultural good plans of the capital. Notably all these places where mingle expos, concerts, restaurants, coffee in a cheerful shake-up. These big areas which we love, where we are always sure of finding of what take care to. Finally, they are not so unusual in Paris, when you know where to find them.

Tom, German with an American accent, expat in Paris for years now is psychologist, writer and philosopher at his lost hours. He knows all the Jazz bars in Paris.

Carla, she’s colombian and lives in Paris for 2 years. What does she like ? Culture at 200% and industrial and cultural heritage. She’s throwing her own non profit organization to promote the cultural heritage of Latin America.

Fabien is journalist. He writes for the magazine of a town in the “ Hauts de Seine” department.  Besides CIWY, he also puts itself for the organization “Les plumes de Swane”. A pretty initiative which gathers the evidence of children hospitalised on various subjects and institutes them  » budding reporters  » the time of some hours of nice break.

But there is also Emeline, Pierre, Younés and Peggy of course. They are a dozen to have joined this evening to exchange their cultural good tips made in Paris.

During few hours, ideas came out in a general good mood with the Eiffel towers glittering in background. Because CIWY it’s also that… Meetings people with profiles as various as interesting, persons that we cannot necessarily meet in our usual circle.  

Exchange cheerfully with unknowns with whom we share a common point : the love of our city and the desire to change the picture of the Parisians. Obviously you become closer.

 

See you !
Fanny

comment Add Comment

Parce que les rencontres subliment les voyages…

French – English

Là où tout a commencé …

 Lorsque je raconte mes voyages, les souvenirs que je garde avec le plus de tendresse et partage avec enthousiasme, sont toujours liés aux rencontres que j’ai eu avec les habitants. Pablo, cet épicier de la petite bourgade de Tambor au fin fond du Costa Rica qui m’avait conseillée, rassurée et offert un café alors que j’étais en nage après une heure de marche sous les tropiques, avec mon sac à dos bien trop lourd pour mon premier voyage « baroude » il y a presque 15 ans de ça.

 Ou John le serveur d’un restaurant de Te Anau en Nouvelle-Zélande nous conseillant de vraiment faire un détour à notre retour de la route des fjords. On l’a écouté, ce fut un moment d’autant plus magique qu’on a eu le sentiment d’être comme des locaux dans un coin perdu, désert et magnifique.

 Ou Sara notre guide javanaise qui avait arrêté la voiture au milieu de nulle part sur la route du Mont Bromo car elle avait entendu une cérémonie qui se déroulait. On a pu assister à une fête de village donnée  la veille d’un mariage, sans elle, et même avec le meilleur guidebook, on serait passé à côté simplement.

 Des prénoms j’en ai encore plein la tête et je les retiens plus facilement que ceux des cascades, sommets, musées ou pyramide…

Les Parisiens, vos amis du bout du monde …

 Le contact spontané dans les villes est souvent plus complexe que dans les petits villages. CIWY permet de faciliter cet échange spontané et l’accès à ces conseils bienveillants grâce à des habitants qui aiment leur ville et qui savent aussi qu’une rencontre peut changer un voyage.

Les habitants de Paris deviennent de véritables Ambassadeurs, et seront vos conseillers, vos guides le temps de votre séjour.

 Nous souhaitons vous recevoir comme si nous recevions nos propres amis en vous proposant nos meilleures adresses, un temps à partager autour d’un bon verre dans un bistrot qu’on l’on adore ou pour flâner dans un musée avant de prendre un délicieux teatime.

 J’ai la chance d’habiter Paris et je veux partager ce vrai bonheur de voir la Tour Eiffel tous les jours 😉

Peggy.


“ Traveling connects people”

Where everything began

When I talk about my trips with friends and relatives, memories I kept with most tenderness and share enthusiastically are always linked to meetings I had with locals. For example, I’ll never forget Pablo, a grocer of a little tiny town in the depth of Costa Rica who advised, reassured and offered me a coffee while I was covered of sweat after an hour walk under the tropics, with my very too heavy backpack for my first backpacker’s trip almost 15 years ago from now.

Or John, a waiter of a Te Anau’s restaurant in New Zealand, who recommended us to make a stop on our way back from the fiords road. We listened to him, and it was magical stop.

Or Sara our guide in Java  who had stopped the car in the middle of nowhere on the road of the Mount Bromo because she had heard a ceremony which was taken place.  We could attend a “party’ in a village the day before a wedding and without her, and even the best guidebook, I guess we would have been simply missed it.

I have plenty of names in my head and honestly I remember them more easily than those of waterfalls, summits, museums or pyramid …

The Parisians, your friends of the world’s end …

Spontaneous contact  is often more complex in big cities than in smaller one. CIWY allows to make easier the sharing moments. Advices from inhabitants who like their city is more than precious during a trip.

Paris, as the first worldwide destination, should be welcoming. But it is not our reputation exactly… Hopefully, some Parisians are really nice people, CIWY is just a way to gather people around same convictions : sharing, enjoying, discovering cities as locals love them. CIWY Ambassadors become the friend you would like to have in any city and who could give you the best advices.

For me, it’s a big chance to live in Paris, and I want to share it with everyone who wants to explore it.

Peggy.