comment Add Comment
Posted on Last updated

Interview la Cueillette des saveurs

French – English

In Isabelle’s delicacies, you come to find really good products, a a warm welcome and typical parisian experience. Bright and lively, La Cueillette des Saveurs offers its guests an incomparable atmosphere. It is around these values ​​that Isabelle agreed to tell us a little more about her work and her connection with Paris.

Why did you sign up for the CIWY Welcome Awards?

To try to make me a little more know! (Laughter)

What values ​​do you carry through your business?

I am the owner of this delicatessen. So my values ​​are really the craftsmanship and quality of the products I would tell.

I always find it hard to talk about it (laughs). Let’s say that I want to make discover to my clients great products from french terroir (countryside). The products I sell are essentially from different region of France.

What is important for me too is to share. I particularly pay attention to my client wills and find products that could fit.

I really don’t like neither daily routine nor banality (laughs).

What do you like most about your job?

I would say two things in particular. First, the contact with the customers, and then meeting  producers.

I like to exchange and share with people. With customers, these are moments of sharing and joy. They like to come to the shop actually. I try to chat with them as much as I can.

For the producers, I choose them according to the quality of their products but also according to the relationship I have with them.

Visiting Paris as a local, what does it remind you of?

For me it is to walk in the streets and raise your head.

Well, it’s pretty funny since the Parisians are just so stuck … (laughs) They always have their noses on the sidewalk, with their smartphones….

 

But in any case, when I go somewhere, I like to talk with people.

It’s more like living as a local than visiting as a local in fact I think. It’s going into the little streets, finding the little corners. When you are a tourist, it is about exchanging with people, listening to the locals’ advices. And when you’re the host, it is listening and sharing with your guest.

I turn around a lot about sharing, it’s really my strong point today, you will probably noticed (laughs).

What do you think of CIWY’s concept of « people-oriented »?

For me it’s strong. A trade lives only by its inhabitants, those who live around it, those who come frequently. When you know that some locals love that place or that shop, it makes it reliable and makes you want to go there.

Today we know that the Lafayette are not really representative of Paris. This is what we expect from new types of visits: to discover true Paris.

What are for you the strengths of the city of lights, apart from the great tourist classics?

I do not know, it’s been 20 years since I live there yet I still have so much trouble understanding Paris (laughs).

It is the capital already.

And one of the strongest assets is life around food. When you’re hungry, you can eat. Whatever the time, the place … And the quality is often good.

It is very appreciable Paris, there are plenty of variations. It moves and it offers a lot of opportunities.

More details

la cueillette des saveurs

42 avenue Félix Faure – Paris 15 – Tel. 09.53.42.01.15
contact@cueillettedsaveurs.com
M° Boucicaut Ligne 8

 



Dans l’épicerie d’Isabelle, on y vient pour trouver des produits de qualité, un bon accueil et de l’échange. Lumineuse et vivante, la Cueillette des saveurs offre à ses clients une atmosphère incomparable. C’est autour de ces valeurs qu’Isabelle a accepté de nous en dire un peu plus sur son travail et son lien avec Paris.

Pourquoi vous êtes-vous inscrit aux Welcome Awards de CIWY ?

Pour essayer de me faire un peu plus connaître ! (Rires)

Quelles sont les valeurs que vous portez à travers votre commerce ?

Je tiens une épicerie fine. Donc mes valeurs, ce sont vraiment le travail artisanal et la qualité des produits que je vends.

J’ai toujours du mal à parler de ça en fait (rires). Disons que je mets à la disposition des gens du quartier des produits qu’on trouve en région. Les produits que je vends sont essentiellement français.

Ce qui est important pour moi aussi, c’est de partager. Je m’adapte aux besoins du client et je lui fait connaître des nouveautés.

Je vous l’avoue, j’ai un peu de mal avec la banalité (rires).

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Je dirais deux choses en particulier. D’abord, le contact avec les clients, et ensuite, la rencontre avec les producteurs.

J’aime échanger et partager avec les gens. Avec les clients, ce sont des instants de partage et de joie. Ils aiment bien venir à la boutique en fait. J’essaye de discuter avec eux tant que je peux.

les producteurs, je les choisis en fonction de la qualité de leurs produits mais aussi en fonction du relationnel que j’entretiens avec eux.

Visiter Paris comme un local, qu’est-ce que ça vous évoque ?

Pour moi c’est se promener dans les rues et lever la tête.

Bon c’est assez cocasse puisque les Parisiens justement sont tellement coincés – à part les Ambassadeurs CIWY biensur !… (Rires) Ils ont toujours le nez sur le trottoir, avec leurs smartphones.

Mais moi en tout cas, quand je vais ailleurs, j’aime bien discuter avec les gens quand ils sont accessibles.

C’est plus vivre comme un local que visiter comme un local en fait je pense. C’est aller dans les petites rues, trouver les petits coins. Lorsqu’on est étranger, c’est échanger avec les gens, se rendre à l’écoute des locaux. Et lorsque qu’on accueille, c’est écouter et partager.

Je tourne beaucoup autour du partage, c’est vraiment mon point fort aujourd’hui, vous l’aurez sans doute remarqué (rires).

Que pensez-vous du concept du « recommandé par l’habitant » que porte CIWY ?

Pour moi c’est fort. Un commerce ne vit que par ses habitants, ceux qui vivent autour de lui, ceux qui viennent fréquemment. Le fait de savoir que certains habitants aiment le lieu ça le rend fiable et ça donne envie d’y aller.

Aujourd’hui on sait bien que les Lafayette ne sont pas vraiment représentatives de Paris. C’est donc ce qu’on attend des nouveaux types de visites : découvrir le vrai Paris.

Quels sont selon vous les atouts de la ville des lumières, en dehors des grands classiques touristiques ?

Je ne sais pas, ça fait 20 ans que j’y habite pourtant j’ai toujours autant mal à comprendre Paris (rires).

C’est la capitale déjà.

Et un des atouts les plus forts, c’est la vie autour de la nourriture. Quand on a faim, on peut manger. Quels que soient l’heure, le lieu… Et la qualité est souvent bonne. En province il faut respecter des horaires souvent.

C’est très appréciable Paris, il y a plein de variations. Ça bouge et ça offre pas mal d’opportunités.

Plus d’infos

la cueillette des saveurs

42 avenue Félix Faure – Paris 15 – Tel. 09.53.42.01.15
contact@cueillettedsaveurs.com
M° Boucicaut Ligne 8

 

Leave a comment